MARIE BINET

Aminalamina, Jack Vanarsky

Un Fipa qui a du pif

Il est de notoriété publique que le Festival international des programmes audiovisuels (Fipa), vingt et une éditions au compteur dont quinze à Biarritz, n’est pas exactement le rendez-vous annuel de la rigolade. Raison de plus pour y découvrir les futurs moments forts de la télé, même si le gigantisme de la programmation des cinq jours rend vaine toute tentative d’exhaustivité.
(…) Rare moment de fantaisie, le film de Marie Binet, Animalamina, est un délicieux moment passé en compagnie de Jack Vanarsky, plasticien franco-argentin qui y raconte son art, ses œuvres, ses rencontres avec une fraîcheur juvénile épatante.

Bruno Icher, « Libération », le 29/01/08


© 2017 | design: ORANJEBRUIN