MARIE BINET

Les Anges Rebelles

"Si les plumes font le plumage,
la colle ne fait pas le collage"

Max Ernst

En six minutes, un tour de prestidigitation, qui allie les effets spéciaux à la magie de la peinture pour nous faire entrer dans le monde de Jacques Brissot, un poème visuel qui retrace avec humour la fabrication d’un 'collage' d’après la chute des Anges Rebelles de Peter Bruegel.

Article présentation:
Jacques Brissot appartient à la famille des cinéastes peintres ou peintres cinéastes, fabricants d’images qui entretiennent leur créativité en exploitant le potentiel graphique du cinéma ou cinématographique de la peinture. Ils tirent parti de l’expérience spécifique d’une technique qu’ils appliquent à une autre. D’une manière générale, la peinture figurative contemporaine échange ses thèmes, ses cadres et ses cadrages avec le cinéma qui a apporté au regard l’habitude de l’ellipse et du raccourci.

Humoriste, contestataire, Jacques Brissot pirate, pastiche Bosch et Bruegel. Fidèle à la composition générale des tableaux classiques et aux contours des formes qui les composent, il modifie leur contenu en substituant chaque élément à un autre. Ainsi, malgré la ressemblance qui trompe l’œil d’un spectateur inattentif, il ne reste du premier tableau qu’une illusion de celui-ci. Le spectateur tombe dans le panneau, selon l’expression consacrée,car il est impossible de distinguer ce qui est peint de ce qui est collé, aucune aspérité, aucun accroc; Tout est lisse, précis, fondu dans un glacis antique que Jacques Brissot a concocté comme l’étalonnage d’un film. Encore le cinéma. C’est la faillite des faussaires!

Jacques Brissot fabrique depuis des années dans son atelier une œuvre considérable, une fresque criarde, violente et contestataire des temps modernes. Jacques Brissot se veut pirate de l’art. Il est fier d’avoir commis des détournements, d’images. Ainsi fait-il figurer Mitterrand, Marchais et Giscard dans La Nef des Fous de Bosch et allaiter l’enfant Jésus par une fille sexy de Play Boy.

Provoquant sans cesse le regard et l’imagination, il juxtapose des objets, des corps ou des figures humaines dans des mondes insolites. Il les coupe en morceaux, il en fait des machines délirantes et des personnages hybrides : Centaures, gnomes, hydre, licorne d’une mythologie démystifiante repêchée dans les poubelles de notre civilisation comme les vestiges d’une archéologie future.

Il rétablit le rapport entre l’imaginaire collectif et le vécu.

Si Jacques Brissot trouve ses images dans les prospectus publicitaires ou des magazines de mode, ses collages n’ont aucun caractère futile ou superficiel, parce que Jacques Brissot les conçoit avec la violence originelle qui est en profondeur dans les œuvres qu’il traduit, analyse et recrée de Bosch ou de Bruegel. Avec de la colle et des ciseaux, Jacques Brissot éternise l’éphémère, crée.  



In six minutes, a conjuring trick combining special effects and the magic of painting, enables us to enter the world of Jacques Brissot.
A visual poem wich humorously recounts the building of a 'collage' inspired from Peter Bruegel’s La Chute des Anges Rebelles.


© 2017 | design: ORANJEBRUIN